Campagne de sensibilisation sur la gestion des déchets solides

Le tableau d’un paysage paradisiaque trop souvent gâché par des tas d’ordures amassés ça et là tant dans les villes que les campagnes est une image redondante en Inde, comme c’est le cas dans la plupart des pays en voie de développement ou la priorité se place davantage sur la survie des habitants que sur la sauvegarde de leur environnement.
Pourtant ce problème ne concerne pas uniquement l’esthétique visuelle mais il y va surtout de la santé des habitants. De plus dans un pays dépassant un milliard d’habitants et dans un monde ou l’emballage et le plastique sont utilisés de façon abusive il est urgent de sensibiliser.



2007
 Irisha Aroutcheff

A&D a organisé une campagne de sensibilisation, dans les trois villages concernés par le programme des micros projets, sur deux journées pour faire passer au mieux un message de prise de conscience et un mode d’emploi pour gérer ces déchets.
Cette campagne s’est adressée en priorité aux étudiants entre 13 et 15 ans et principalement aux filles. Une 60aine d’enfants par village. D’autres ateliers se sont adressés plus aux adultes. A&D avait au préalable distribué aux écoles concernées un manuel d’activité réalisé par l’équipe du VKC (lien) pour préparer les enfants sur la question.
C’est un organisme expert, RWO, qui a conduit le programme avec l’aide et la facilitation de A&D et DA.

La liste des déchets et leurs effets sur la santé des habitants et des animaux et sur d’autres conséquences possibles a été énumérée. Puis des solutions de compostage et de recyclage ont été expliquées et démontrées, ainsi que la possibilité d’utiliser ce recyclage et ce compostage comme source de revenu. La valeur de déchets tels que les cheveux, les coquilles d’œufs ou de noix de coco a été mentionnée.
Des jeux ludiques et éducatifs en rapport avec la situation des déchets dans leur propre village ont été organisés pour les enfants afin de les sensibiliser sur les questions du tri, du compostage et du recyclage.
Un film sur la gestion des déchets solides a été projeté, à la suite duquel des groupes d’étudiants ont été missionnés pour divulguer le message reçu à travers les différents foyers et récolter les besoins et questionnement des habitants afin de garantir l’application des différentes méthode de gestion des déchets.
Enfin des sketch et chansons ont été présentés en déambulation à travers le village par une Compagnie de théâtre de rue afin d’attirer l’attention de l’ensemble des habitants sur la question.

Le message semble être passé avec succès et RWO a su adapter leur programme aux différents publics. L’objectif final est de faire de ces 3 villages, des villages modèles sur la gestion des déchets afin que leur action puisse être reproduite dans d’autres villages....Un organisme expert étudie un plan adapté pour organiser la gestion des déchêts pour ces trois sites.

Mots-clés