Une solution appropriée pour les routes

2007

Irisha Aroutcheff


A la suite de l’atelier technique sur le thème des drainages et routes qui avait été mené en mai dernier (art 1069) par l’organisme expert Sattva, la démonstration d’une solution technique appropriée au contexte du site concernant les routes d’accès aux différentes nouvelles maisons est en cours dans les trois villages concernés par les MP. Une section de route par village est en cours de réalisation.

Vu le niveau en contre bas du site alloué par le gouvernement pour la reconstruction des maisons, ce dernier avait sur élevé son niveau par 1,5 mètres de sable. Cette solution a créé un manque d’uniformité du niveau du terrain. Ainsi la solution conventionnelle de routes goudronnées et de systèmes de drainage qu’emploie le gouvernement aurait créé des dénivellations au fil du temps favorisant ainsi la stagnation d’eaux de pluie et la détérioration rapide de la route.

La solution proposée par A&D est la suivante, des pavés en ciment (largement disponibles dans la région) seront simplement disposés sur un lit de sable tassé et maintenus de part et d’autre de la route par deux murets de contention en pierre et deux drainages simples pour l’évacuation des eaux qui n’auraient pas été infiltrées entre les pavés en cas de fortes pluies

Cette solution appropriée au contexte du site permettrait ; d’une part un faible impact sur l’environnement en ce sens qu’elle ne nécessite aucune préparation (nivelage, compression etc...), qu’elle est durable et de qualité, qu’elle requiert très peu d’entretient, qu’elle empêche la stagnation d’eaux (favorisant la nidation de moustiques) comparé à une route en goudron rendant la surface imperméable et empêchant ainsi l’infiltration des eaux en saison de pluies ; et d’autre part elle permet un entretient simple et réalisable par la communauté elle-même (remplacement des pavés endommagés) et enfin une solution esthétiquement satisfaisante.

Cette solution avait été expliquée à la communauté puis validée par cette dernière. Le gouvernement local, en charge de fournir les routes d’accès a été également réuni par l’équipe d’A&D pour qu’une présentation leur soit faite.
Nous savons aujourd’hui que le gouvernement n’utilisera pas cette technique pour le restant des routes à construire car l’appel d’offre et les spécifications techniques ont déjà été données par le gouvernement local, mais nous comptons sur le fait que la démonstration la plus persuasive se fera par l’efficacité de notre système après une première mousson et que à l’avenir la communauté et le gouvernement souhaitent appliquer une telle solution.



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International