Description du design et plans

2007

Irisha Aroutcheff


A Arunthangavilai, il s’agit de construire 25 maisons in situ. Il faudra reconstruire ces maisons en tenant compte du cadre bâti, de la taille des terrains et des besoins de chacun des bénéficiaires.

Le design

Le design des maisons a répondu aux priorités des bénéficiaires : ils ont choisi la distribution des pièces, l’orientation des maisons et la couleur des murs.

Les plans des maisons ont été réalisés en fonction des nombreux arbres afin qu’aucun ne soit coupés.

Les maisons ont été dessinées afin d’optimiser la ventilation naturelle et la source de lumière naturelle, cela réduisant les besoins en ventilateurs et ampoules électriques.

Le design compact des maisons permet une activité professionnelle sur le terrain même et dans le futur, si besoin est, l’extension du bâtiment.

Chaque maison, du même coût, a une typologie différente. Néanmoins, chacune d’entre
elle fait une surface de 32 m2 et comprend une véranda, une chambre, un salon, une cuisine et une toilette intérieure ou extérieure selon les préférences.
Deux des familles ont opté pour une maison jumelle, afin d’optimiser l’utilisation de leur parcelle.
Un système de drainage pour le site et des fosses septiques pour les maisons ont aussi été réalisés.

Les matériaux utilisés

Les matériaux ont été choisis en fonction de la disponibilité et de la qualité des matériaux locaux. Les solutions et les matériaux choisis ont souvent été sujets au contexte spécifique post tsunami (pénurie en matériaux et en main d’œuvre qualifiée)

  • Fondations en pierres et ciment.
  • Ceinture des fondations et linteaux en
    béton armé.
  • Cadres de fenêtres et portes en béton préfabriqué.
  • Volets de fenêtres et portes en bois de plantation local (neem) et « bison board »(aggloméré de bois et béton).

Portfolio



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International