La haine de l’humanitaire

Récemment, Jean Ziegler titrait La haine de l’Occident : il entendait démontrer que nous (Occidentaux)
étions seuls aveugles au marché inégal qui nous lie à la misère. Nous sommes les rentiers
du monde, notre prospérité s’enracine dans le dénuement de la majorité, dans l’exploitation des ressources
humaines et naturelles du monde - et même leur surexploitation éhontée. Jean Ziegler en
déduit que ces oppressés, qui eux comprennent parfaitement tous les mécanismes qui les maintiennent
dans leur triste état, finissent par nous haïr - et que nous, ignorants de ces mêmes mécanismes, ne
comprenons pas cette haine.
Je voulais reprendre se raisonnement et le concentrer sur le monde qui m’est le plus familier,
celui de l’humanitaire.
.../

lire la suite en PDF

Documents joints



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International