Réhabilitation et extension d’une école primaire publique à Bolia, Côte d’Ivoire

2014

Pauline Carriot

Technologie AppropriéeDéveloppement RuralEau et AssainissementAssistance à la Maitrise d’Ouvrage

À l’initiative de l’association de Bolia, le projet de l’école primaire du village de Bolia s’inscrit dans un projet plus vaste de développement local rural intégré permettant l’accès aux services essentiels (eau potable, électricité, éducation et premiers soins) et comportant un programme de soutien aux agriculteurs du village, ainsi qu’un volet de formation et de sensibilisation à la protection et la gestion de l’environnement.

Directeur de l’école de Bolia

Contexte

Bolia est situé dans le Haut-Sassandra, à quelques kilomètres de Daloa, à 140 kilomètres de Yamoussoukro, la capitale politique, et à 380 kilomètres d’Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire. Bolia se situe aussi à 8 kilomètres de la sous-préfecture d’Issia. Le village, très isolé, n’a pas accès ni à l’eau ni à l’électricité. Ses infrastructures sont en mauvaises état à commencer par l’école primaire publique dont les salles de classes sont très déteriorées. Les 440 élèves qu’elle accueille étudient sous des tôles perforées, sans matériel, sans électricité parfois même sans enseignants puisqu’ils sont obligés de parcourir 20km chaque matin.

Objectifs

• Faciliter l’accès à l’éducation des enfants de Bolia, Batrouan et des sites habités environnants ;
• Aider le Gouvernement Ivoirien à atteindre les objectifs du millénaire en matière d’éducation : atteindre les 100% de scolarisation à l’horizon 2015 ;
• Encourager l’éducation et les échanges culturels en offrant des espaces pédagogiques multiples, ludiques et accessible à tous : bibliothèque, foyer de jeunes, petit centre culturel ;
• Développer le potentiel créatif des villageois en offrant des espaces pour des activités socio-culturels ou socio-productives (espace d’artisanat, potager pédagogique) ;
• Sensibiliser les enfants et les villageois à la question environnementale ;
• Offrir une réelle opportunité de développement local auto-soutenable en encourageant la création d’une coopérative locale (artisanale et agricole).

Démarche

• Mettre en place un chantier participatif pour mobiliser les ressources, les énergies et les compétences locales.
• Insérer le projet dans une démarche plus large de développement local rural intégré en apportant une réponse globale à la situation de sous développement. ainsi qu’une réflexion sur l’impact économique et social du projet.
• Élaborer le programme en fonction des besoins du village en terme d’équipement communautaire ou d’espaces socio-productifs afin d’encourager d’autres initiatives artisanales ou agricoles.
• Privilégier des matériaux et des procédés contructifs basés sur une analyse intelligente du contexte dans tous ses aspects (environnemental, architectural, climatique, culturel, etc.).
• Valoriser l’usage de ressources locales et de techniques bioclimatiques traditionnelles, tout en apportant des interprétations innovantes ainsi qu’une expertise technique et architecturale adaptées aux contraintes de cette région.
• Mettre en place des systèmes de production d’énergies renouvelables pouvant bénéficier à l’ensemble du village.
• Adapter la conception architecturale aux contraintes budgétaires et celles liées à l’isolement du village.
• Sensibiliser les élèves ainsi que toute la communauté locale aux enjeux environnementaux par la construction d’un édifice favorisant l’utilisation appropriée de l’énergie, de l’eau, etc

Mode opérationnel

• Programmation, définition du projet
Assister le partenaire dans la finalisation du programme spatial du futur édifice
• Conception : élaborer un projet architectural, un plan masse, une première enveloppe budgétaire, et recommander un ensemble de préconisations techniques et constructives.
• Assister le partenaire dans la rédaction du dossier de subvention avec des supports narratifs et graphiques, afin de pouvoir présenter le projet à des donateurs potentiels.

Portfolio



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International