Séisme du 26 décembre 2003 - I

2004


1. Bref rappel de la catastrophe.

Dans la matinée du 26 décembre 2003, à 5h00 du matin, heure locale, un tremblement de terre d’une magnitude de 6.3 sur l’échelle de Richter (selon l’institut de géophysique de l’université de Téhéran) a frappé la ville de Bam, située dans la province de Kerman, au sud-est de l’Iran. L’épicentre du séisme est situé à 29.01° Nord - 29.01° Est, à 10 kilomètres au sud-ouest de la ville de Bam.

Carte du Séisme

Les habitants de Bam étaient environ 100.000 sur les lieux à l’heure du séisme. La plupart des habitants dormaient, ce qui pourrait être l’une des causes de la gravité du séisme en pertes humaines.

Le séisme de Bam s’est produit sur l’une des branches du système de faille de Nayband-Gowk qui borde à l’est le bloc du Lout. Ce système de faille a généré plusieurs séismes significatifs depuis 25 ans.
L’Iran est un pays exposé très violemment aux risques sismiques. Depuis 1962, on dénombre un total de138 612 morts ( et environ 3 fois plus de blessés, soit 400 000 personnes) suite à des catastrophes sismiques en Iran. Les esprits restent notamment marqués par le séisme de Roudbâr, survenu en 1990, causant la mort de 40 000 personnes.

Séisme du 26 décembre 2003 - II



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International