Le chantier de reconstruction du village de Veerapagupathi arrive au bout de sa première phase

Les fondations des 56 premières maisons sont déja presque terminées sur le site du nouveau village.



2005
 Jerome Skinazi (LinkedIn)

Les voies d’accès et de circulation du village sont créées et l’attribution de 56 parcelles est achevée.

Deux citernes d’eau ont été réalisées afin de pourvoir aux besoins du chantier.

Après avoir terminé les fondations des 43 premières maisons , Les maçons de HTG, en collaboration avec des maçons locaux, sont en train d’achever la réalisation des murs jusqu’à une hauteur de 1 mètre.

Les matériaux utilisées sont des briques de terre cuites, de fabrication traditionnelle et locale qui sont maçonnées, dans certains cas, suivant la méthode habituelle de mur plein, et dans d’autre, suivant la technique du « Rat Trap Bond », qui permet une meilleure isolation thermique des maisons.Cette technique permet aussi d’économiser environs 30% de matériaux.

Les fondations des 13 maisons suivantes sont en cours de réalisation. Ce travail est effectué par des équipes de maçons faisant partie de la communauté de Veerapagupathy ou venant des villages avoisinants. Ils utilisent de la pierre granite extraite des carrières situées dans les montagnes autour de Nagercoil. Les fortes pluies de ces derniers jours dans le sud de l’Inde, ralentissent momentanément cette phase.

Mots-clés