La construction d’un centre communautaire

2006

Jerome Skinazi (LinkedIn)


La deuxième phase de la construction à veerapagupathy

La construction des 56 premières maisons est pratiquement terminée. Les équipes de maçons sont maintenant concentrées sur la réalisation des finitions extérieures.
La deuxième phase du chantier comprend la construction de 2 maisons supplémentaires, et d’un centre communautaire qui sera utilisé pour organiser des mariages ou autres réceptions.

Les 2 dernières maisons sont aujourd’hui finies, et il ne leur manque plus que les finitions. En revanche la construction du bâtiment municipal est à son début. Le bâtiment comprend un grand hall, pour héberger les événements, un bureau ou pièce de stockage, ainsi que des toilettes pour homme et pour femme. Il est prévu aussi d’aménager un espace extérieur contiguë au bâtiment qui pourra servir, la plupart du temps, comme terrain de jeu pour les enfants mais aussi, a l’occasion, comme espace supplémentaire pour accueillir des convives.

HTG et A&D ont décidé, afin d’apporter une valeur supplémentaire au coté pilote du projet, d’utiliser une technologie et des matériaux différents pour la réalisation de ce bâtiment.

Il a tout d’abord été décidé que le soubassement en pierre serait amené plus haut, jusqu’au niveau des rebords de fenêtres.

Encore une fois la technique de dalle allégée dites « filler slab » sera employée mais cette fois ci pour la réalisation d’un toit à 4 pentes. Il sera couvert extérieurement de tuiles pour lui donner un coté esthétiquement plus attrayant. La véranda du bâtiment aura comme points supplémentaires de laisser la « filler slab » apparentes du dessous.

Le choix du matériau pour la maçonnerie des murs s’est porté sur l’utilisation de briques de terre stabilisées qui sont fabriquées dans les environs de Nagercoil, à Talakudy, par une association villageoise (Self Help Group). Ce choix a été conforté par plusieurs éléments :

  • Premièrement HTG à une expertise et un savoir faire confirmé dans cette technologie.
  • En supplément, l’encouragement du SHG de Talakudy dans leur démarche, rentre dans le concept de développement durable soutenu par A&D.
  • De plus le choix du matériau terre est aussi un choix éthique et écologique, qui vise à promouvoir une construction qui ne participe pas à la détérioration de notre environnement.
  • Finalement, la perspective de pouvoir ensuite montrer plusieurs technologies à d’autres communautés du district qui voudraient etre informées sur les differentes possibilitées de construction, paraît intéressante.

Le centre a été commencé il y a une semaine et devrait être fini d’ici 1 mois.



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International