La construction des maisons dans le district de Kanyakumari

2006

Irisha Aroutcheff


La construction des maisons constitue l’un des volets du programme Reconstruire pour le Développement mis en place par A&D et leur partenaire PRAXIS et financé par la Croix Rouge Française.

Après un état des lieux des 8 villages qui ont été choisis pour mettre en place ce programme il a été constaté que les besoins au logement se concentrent essentiellement sur 2 villages de la cote du district de Kanyakumari. Le premier est Rajakamangalamthurai et le deuxième Arunthankavillai.

Il s’agira dans ces deux villages, en dehors de la finalité évidente de fournir aux victimes des habitations, de promouvoir un processus de reconstruction participatif qui prendra en compte les questions environnementales, sociales et économiques ; mais également d’introduire une démarche qualitative de reconstruction qui s’intègre dans un développement durable ; et de renforcer les capacités, connaissances et savoir-faire locaux.

Pour procéder à la construction de ces maisons, différentes étapes ont été mise en place. Une fois détermination des familles bénéficiaires, des réunions « PRA » ont été organisées. En premier lieu a été abordé la notion d’espace publique, et l’organisation de ces derniers ainsi que leur gestion par les habitants. Ensuite un questionnaire a été remis à chaque foyer pour obtenir une situation précise de chacune des familles (nombre de personnes, rôle de chacun, emploi du temps...) afin de déterminer les besoins des maisons quand au nombre de pièce et à leur taille.
Pour chacune des maisons un même budget est alloué mais chacune d’entre elle pourra être différente. Une fois ce questionnaire rempli, alors le design des maisons peut commencer en collaboration etroite avec les futurs propriétaires. Les architectes d’A&D ont proposé aux familles une, deux ou trois possibilités de maison. Une fois le plan accepté et signé par la famille, la construction peut commencer. Il est important pour A&D et PRAXIS de considérer les bénéficiaires comme des clients.

En revanche afin de répondre à l’objectif des ONG de promouvoir un habitat soucieux de l’environnement A&D a décidé de suivre des techniques appropriées telle la technique mise en place par Laurie Baker du « Rat Trap Bond », ou encore celle du « Filler Slab ».



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International