Première PRA pour les microprojets dans le district de Karaikal

Les trois villages sont les suivants : Kottucherrymedu, Kilinjalmedu et Karaikalmedu. Il s’agit des trois sites sur lesquels DA intervient pour la construction de3 lotissements aux abords des villages touchés par le tsunami, un total de 1200 maisons va être construit.
A&D intervient sur ces trois villages pour mettre en place une série de micro projets dans le domaine de l’aménagement d’espaces verts, la gestion des eaux usées et les systèmes de toilettes écologiques, les drainages et la récolte des eaux de pluie, l’accessibilité pour la population handicapée et enfin la gestion des déchets solides et les équipements urbains.
Cette première rencontre concernait plus particulièrement la plantation d’espaces verts sur les espaces publics.



2007
 Irisha Aroutcheff
 Traductions disponibles : English

L’équipe de travailleurs sociaux du bureau de Pondichéry a rencontré les communautés villageoises pour présenter les micro projets et a abordé plus particulièrement la réimplantion d’espaces verts pour les lieux publics sur les nouveaux lotissements. Pour chaque village environ 37 personnes ont participé, 17 femmes et 20 hommes, les femmes ont été très impliquées et participatives tout au long de la réunion.

Après un échange avec les villageois sur l’importance vitale des arbres et de la végétation en général pour une bonne qualité de vie et une préservation de l’environnement la séance de travail a commencé. Cette PRA s’est tenue dans le respect des techniques utilisées pour un travail participatif et afin de renforcement les capacités des bénéficiaires.

Un plan du village a été dessiné afin de faciliter la visualisation du nouveau village et de ses espaces publics. Une liste d’arbres appropriés à la situation du village a été dressée par l’équipe de travailleurs sociaux et les villageois ont voté pour l’utilité et le choix de chaque arbre.
La conclusion finale pour chaque village a été d’avoir à l’entrée du village des arbres à fleurs, des plantes ornementales pour donner une image de village soigneusement tenu et accueillant. Les arbres fruitiers ont été évincés de la liste par peur de créer des conflits entre les habitants par la récolte des fruits, bien que les cocotiers ont été souvent souhaités, la décision générale a été de planter ces arbres sur les terrains privés par les propriétaires eux même. Le long des routes et à l’emplacement des arrêts de bus le souhait a été de planter des arbres pouvant faire de l’ombre mais relativement aéré afin de ne pas trop assombrir.

La prochaine rencontre avec les villageois sur ce thème se tiendra pour la validation du choix des plantes faites lors de la première rencontre.
Il s’agira également pour A&D d’organiser la maintenance de ces arbres, une fois les villageois installés dans les nouveaux villages il leur reviendra de s’organiser pour l’entretien des plantes mais d’ici là A&D a prévu de financer leur entretien.

Mots-clés